Le jour du seigneur

Homélie de la messe du 3 novembre 2019 à Beauprèau-en-Mauges

Chers frères et sœurs, et vous fidèles téléspectateurs du Jour du Seigneur,

Est-ce par simple curiosité que Zachée a suivi cette foule qui accompagnait Jésus et qu’il est allé monter sur le sycomore ? Et nous, est-ce par habitude que nous nous retrouvons dans cette église ce matin, ou que beaucoup se retrouvent devant leur téléviseur à l’instant ? Et si cela devenait un véritable appel de Dieu et un moment de grâce comme ça a été le cas pour Zachée ! Et si cela se transformait en une véritable rencontre ! Nous le savons, il y a des rencontres qui changent tout une vie. Ça a été le cas de la rencontre de Zachée avec Jésus.

Zachée s’est donné les moyens de vivre cette belle rencontre avec Jésus. Sachant que la foule lui était hostile, il s’est mis en retrait. Sachant qu’il était de petite taille, il est allé grimper sur le sycomore. Zachée était très puissant par sa fortune et par sa fonction. Mais cette puissance cachait une grande fragilité. Fragilité physique, il était de petite taille. Fragilité humaine aussi, il jouissait d’une très mauvaise réputation. Mais ces fragilités ne l’ont pas détourné de son désir de voir Jésus. Il monte sur le sycomore, malgré l’hostilité de la foule. Et voici que Jésus pose son regard sur lui, l’appelle et s’invite chez lui. Le sycomore est à la fois pour Zachée le lieu du refuge et le moyen qui lui permet de se rapprocher de Dieu. Il y monte non seulement pour voir Jésus, mais aussi pour échapper au regard accusateur de la foule. Et c’est là qu’il va croiser le regard d’amour de Jésus, qui l’invite à sortir de son isolement.

Avons-nous déjà identifié notre sycomore ? Je veux dire ce lieu, ce moyen pratique, artistique, spirituel ou social qui nous permet à la fois de nous sentir en sécurité et d’établir le lien avec Dieu. Comme Zachée, en effet, nous avons parfois besoin de nous mettre à distance sans pour autant nous isoler, d’être avec les autres tout en assumant notre histoire personnelle.

Il est important de créer les conditions qui nous permettent d’établir le lien avec Jésus. Il nous faut discerner le temps, le lieu, qui nous permettent d’entendre la voix du Christ et de l’accueillir dans notre vie. C’est peut-être par un pèlerinage, la visite d’une église, un geste de générosité que nous rencontrerons le Christ. Comme Zachée, à chacun de trouver son sycomore, c’est-à-dire le moyen qui lui permet de voir Dieu, ce qui lui donne une entrée sûre dans la foi. Les objets liturgiques de cette église de Gesté ne le sont-ils pas pour nous ? Ils témoignent en effet du travail et de la générosité de notre communauté. Ils serviront à la prière et permettront ainsi de faire le lien avec Dieu.

Pour se libérer du poids de ses péchés, Zachée a décidé de faire don de sa fortune aux pauvres. Frères et sœurs, le don nous dépouille de ce qui ne peut que nous rendre terrestre pour nous rapprocher de ce qui est céleste. Donner c’est être capable d’accueillir ce que Dieu nous donne et de le lui donner en retour. Zachée qui était mis à l’écart de la communauté, y est réintégré par Jésus. Jésus s’invite aussi dans nos vies, pour nous sortir de toutes nos mises à l’écart et nous réintégrer dans la communauté humaine. Dans notre société, on peut se sentir exclu et mis à l’écart pour diverses raisons : pour ses idées, pour son origine ou bien pour ses convictions…

Jésus nous invite à sortir de nos isolements pour l’accueillir ; il nous invite à descendre des hauteurs sur lesquelles le péché nous a hissés, pour nous mettre à son écoute et au service des autres. « Aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison » dit Jésus à Zachée.  Sa venue chez lui, en fait un homme nouveau. Lui qui était indifférent face à la misère des autres, décide de distribuer sa richesse et de réparer ses injustices. Nous aussi, aujourd’hui, Jésus veut changer nos vies : si nous l’accueillons, nous serons transformés, vivants !

Références bibliques : Sg 11, 22 – 12, 2 ; Ps 144, 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14 ; 2 Th 1, 11 – 2, 2 ; Lc 19, 1-10

Texte de l'Homélie

Prédicateur : P. Augustin Mbazoa

Paroisse : Eglise Saint-Pierre-aux-liens

Ville : Beauprèau-en-Mauges

Temps : Temps Ordinaire

Jour : 31ème dimanche

Année : C

Télécharger en PDF