La fête du carême, mercredi 26 février à jeudi 9 avril 2020 

Le Carême, ou quarante jours pour se convertir

Le Carême est une période de quarante jours très importante pour les chrétiens qui commence le lendemain du mercredi des Cendres. Son appellation vient du latin « quadragesima », c’est à dire « quarante ». C’est un chiffre très souvent repris dans la Bible et certains l’ont mis en relation avec le fait qu’une femme porte un enfant 40 semaines avant de le mettre au monde. * A ce titre, le Carême peut être considéré comme un temps de maturation vers une conversion. Les prochains commenceront le 17 février 2021 et le 2 mars 2022.

Les origines du carême

Le mot Carême est souvent interprété comme un temps de « privations » ; ce qui fut le cas longtemps dans l’Eglise. Par exemple, encore au XIVe siècle, les pénitents étaient même écartés de la communauté et se privaient très rudement. Aujourd’hui les églises préfèrent l’envisager sous l’angle de « la rencontre » et « du cœur à cœur » de l’homme avec son Seigneur. Pour qu’il devienne « juste », la tradition propose au croyant trois outils : l’aumône (don d’une partie de ses revenus à des œuvres de charité), la prière (méditation des textes de la Bible) et le jeûne(distanciation avec certains aliments riches, abstinence sexuelle). C’est une posture qui invite le croyant à réviser ses priorités dans une dynamique de décentrement.

Le déroulement du carême

Le Carême se conclut par la Semaine sainte, ou la « Grande Semaine » pour les orthodoxes. Elle commence le dimanche des Rameaux, soit le 6è dimanche après le mercredi des Cendres. Elle est émaillée de nombreuses célébrations du Mercredi saint au dimanche de Pâques. C’est la fête la plus importante de l’année liturgique.

Le mercredi saint, l’évêque réunit tous les prêtres de son diocèse à la cathédrale pour une célébration pendant laquelle ils renouvellent leurs vœux : c’est la messe chrismale. Le lendemain, Jeudi saint, les chrétiens se réunissent pour faire mémoire de l’Eucharistie et du geste du lavement des pieds par Jésus à ses disciples, ou geste du serviteur. Le Vendredi saint est celui réservé à la Passion avec un office des ténèbres le matin et un chemin de Croix à 15h.

Cette semaine se termine le samedi par la veillée pascale qui est le point d’orgue et l’aboutissement du Carême. La célébration s’ouvre par un feu auquel est allumé le Cierge pascal. La célébration commence dans le noir, bougies en main. Les fidèles écoutent de nombreux textes qui rappellent le parcours du peuple hébreu, de son Exode et de la fidélité de Dieu dans son histoire. Elle se conclut par les récits de la vie de Jésus jusqu’à sa résurrection. La messe du dimanche de Pâques est le premier jour de l’octave pascale, huit jours pendant lesquels la liturgie propose de méditer les textes où Jésus apparait à ses disciples après sa mort et où commence la lecture du livre des Actes des apôtres.

La mi-Carême – aussi appelée « Fille du Carnaval » dans les campagnes normandes au XIXe – est une fête qui interrompt les quarante jours de privations. Cette coupure festive a lieu par définition – et sans compter les dimanches du Carême : « le jeudi de la troisième semaine entière des quarante jours de pénitence ». Traditionnellement, elle s’apparente aussi au Carnaval et à ses défilés de chars dans de nombreuses régions et depuis des temps reculés. Ces vingt jours pourraient aussi correspondre à la durée de validité des œufs pour être consommés. Ce serait pour ne pas les perdre que les crêpes étaient au menu du Mardi-gras et de la mi-carême. Le jour de Pâques, les œufs étaient peints et devenaient objets de décoration et de cadeaux. Dans l’antiquité, l’œuf portait une dimension mystique et cosmique. Signe d’une « épiphanie de la création », il représentait la naissance du monde, et ce sur plusieurs continents.

Ressources vidéo

Les Tablettes de la foi, le Carême https://vodeus.tv/video/les-tablettes-de-la-foi-le-careme-307
Qu’est-ce que le Carême ? https://vodeus.tv/video/question-a-un-pretre-quest-ce-que-le-careme-1964
Dossier « Du carême à Pâques » https://vodeus.tv/dossier/du-careme-a-paques-29

* Références bibliques

Après le déluge, Noé dû attendre encore 40 jours pour sortir.
Genèse 8,6 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait construite

Les Hébreux passèrent 40 ans dans le désert du Sinaï ; soit le temps d’une génération pour passer de l’état d’esclave à celui d’homme libre.
Exode 16.35 Les fils d’Israël mangèrent de la manne pendant quarante ans, jusqu’à leur arrivée en pays habité ; ils mangèrent de la manne jusqu’à leur arrivée aux confins du pays de Canaan.

Moïse passa 40 jours sur la montagne en présence du Seigneur.
Exode 24.18 Moïse entra dans la nuée et gravit la montagne. Moïse resta sur la montagne quarante jours et quarante nuits.

Jésus vécu 40 jours de combat au désert avant de commencer sa vie publique.
Saint Luc 4.02 où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim.

Sources

Marie-Noëlle Thabut, vidéo Croire.com https://croire.la-croix.com/Abonnes/Les-videos-Croire.com/Paroles-de-biblistes/Marie-Noelle-Thabut-explique-les-Cendres
Croire.com https://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Careme/Le-careme-explique
Croire.com cendres https://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Mercredi-des-Cendres/Mercredi-pourquoi-des-cendres
« Coutumes normandes de Mi-Carême », in Les annales de Normandie, André Dubuc, p.60, 1970
« L’œuf dans le calendrier populaire grec et le temps mythique », Marie-Christine Anest Couffin, in L’Homme et la société, 1994, Générations et mémoires, n°111/112, pp. 175-182

 

Marine de VANSSAY