Pour ce 70ème anniversaire du Festival de Cannes, c’est le réalisateur espagnol Pedro Almodovar qui est président du jury. Moins connue, mais tout aussi passionnée, Denyse Muller préside le Jury œcuménique 2017. Depuis 1974, des amoureux de cinéma, chrétiens venant de toute l’Europe sont invités par le Festival à distinguer et remettre des prix et mentions spéciales aux films de la compétition officielle.

Ces six membres, issus de cultures et de pays différents (cette année, ils viennent de France, Italie, Allemagne, Belgique et Espagne) et renouvelés chaque année, sont compétents dans le domaine du cinéma comme journalistes, critiques, théologiens, chercheurs, enseignants… Ils se réunissent à diverses reprises durant le Festival, analysent, commentent les films et délibèrent en toute indépendance.

Le Jury œcuménique propose un regard particulier sur les films sélectionnés. Il distingue des œuvres de qualité artistique qui sont des témoignages sur ce que le cinéma peut nous faire percevoir de la profondeur de l’homme. Le Jury souhaite attirer l’attention sur des œuvres aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle de chacun comme la justice, la dignité de tout être humain, le respect de l’environnement, la paix, la solidarité, la réconciliation… Ces valeurs de l’Évangile sont largement partagées dans toutes les cultures.

Leur palmarès sera présenté la veille du palmarès officiel : le samedi 27 mai prochain, suspens …