Chaque semaine, Emilie Tardivel répond à la même question que nos invités. Cette semaine : Derrière les chiffres, quelles sont les réalités de vie des femmes et des hommes au chômage ? Emilie Tardivel est professeur de philosophie morale et politique à l’Institut Catholique de Paris.

Revoir notre rencontre avec Catherine Bernartet, consultante en insertion et formation professionnelle
Impressions de David Milliat, après l’enregistrement de l’émission

J’ai de la chance. Je n’ai jamais connu de période de chômage. Ce n’est pas le cas de mon invitée. Catherine a connu 3 périodes d’inactivité forcée. Elle en a souffert mais a su en tirer le meilleur et développer une méthode originale pour aider les personnes au chômage à retrouver du travail.

Son conseil : mettre sa recherche d’emploi en veilleuse pour s’occuper de soi et développer d’autres activités, artistiques ou culturelles. « S’en détacher pour l’obtenir ! » Voilà la méthode de Catherine qu’on peut d’ailleurs appliquer à de nombreuses situations de vie. C’est un principe de réalité.

Catherine en parle avec conviction car sa méthode fonctionne ! Convaincue, donc convaincante, elle donne envie d’espérer.

David Milliat