Cet été, le Jour du Seigneur vous emmène aux quatre coins du monde, à la rencontre de quatre Eglises premières. La série documentaire Mes Éthiopiques sera rediffusée du 8 au 29 juillet en quatre épisodes, en direct et en replay. 

Focus sur l’Église catholique éthiopienne avec ce reportage de Christian Cannuyer. L’église éthiopienne catholique compte environ 900 000 fidèles pour 80 millions d’habitants. Même si elle représente moins d’1 % de la population, elle gère l’essentiel des programmes sociaux du pays. Sa communauté d’origine est l’église orthodoxe, qui prend sa source au 4e siècle. C’est Frumence, originaire de la Syrie romaine, qui introduit le christianisme et convertit le Roi Ezana. Il sera ordonné évêque. La seconde évangélisation a lieu à la fin du 5e siècle grâce à neufs moines syriens appelés les Neufs Saints. Dès lors, le christianisme est officiellement reconnu. Au 16e siècle, la première tentative de rapprochement avec Rome par les missionnaires portugais échoue car l’église éthiopienne refuse la « latinisation ». Ils parviennent néanmoins à obtenir la conversion du Roi Susenyos. Le mécontentement est tel qu’une aucune mission catholique ne sera autorisée en Ethiopie pendant deux siècles. Ce n’est qu’au 19ème siècle que naît l’église éthiopienne catholique, sous l’impulsion de Justin de Jacobis, aujourd’hui canonisé. Jacques-Noel Peres, théologien luthérien, raconte l’histoire de cette église et le Père Gollnisch, directeur de L’œuvre d’Orient, évoque le rayonnement de cette communauté à travers ses actions aujourd’hui.

Pour aller plus loin, ne manquez pas notre série documentaire “Mes Éthiopiques”, du 8 au 29 juillet, chaque dimanche, sur France 2. 

Voir la bande-annonce de “Mes Éthiopiques” :