Rechercher sur CFRT Productions

Le jour du seigneur

Dimanche de Pâques

16/04/2017 à 11h00 sur France 2

Pâque, pessah en hébreu, signifie le passage. La Pâque est une fête juive qui commémore la libération du peuple juif, sorti d’Égypte en traversant la Mer Rouge. La Pâque chrétienne rappelle cet événement et célèbre le passage de la mort à la vie de Jésus, sa résurrection.

11h – Messe de Pâques en direct et en Eurovision, à la cathédrale de l’Immaculée-Conception à Sligo (Irlande).

Président et prédicateur : Mgr Kevin Doran, évêque de Elphin.

12h – Bénédiction Urbi et Orbi en direct, prononcée par le pape François depuis le Vatican, place Saint-Pierre à Rome.

Depuis le 13e siècle, semble-t-il, la bénédiction Urbi et Orbi attire les fidèles car elle est une bénédiction solennelle prononcée par le pape les jours de Pâques, de Noël et en de rares occasions. L’expression latine religieuse Urbi et Orbi signifie littéralement « à la ville et au monde ». Elle symbolise le fait que le pape s’exprime à la fois en tant qu’évêque de Rome et pasteur universel. Cette bénédiction solennelle est donnée de la loggia de la Basilique Saint-Pierre. Elle descend sur tous les fidèles qui y assistent de visu ou via la radio ou la télévision. Ces derniers peuvent bénéficier de l’indulgence plénière depuis 1985. La bénédiction s’est également étendue depuis peu aux catholiques qui la suivent sur Internet. « Le pape François garantit une indulgence plénière à tous les croyants présents, à ceux qui reçoivent sa bénédiction par la radio, la télévision et les nouveaux médias », aurait déclaré le cardinal camerlingue en 2013.

Précédée d’un message pour la paix dans le monde et assortie d’une indulgence plénière pour les catholiques, cette bénédiction est l’apanage des papes qui la donnent les trois doigts levés, en hommage à la Sainte Trinité. En dehors des fêtes de Pâques et de Noël, les occasions sont plutôt rares de recevoir cette bénédiction apostolique. Aussi les fidèles catholiques accourent-ils de toutes les parties du monde vers la place Saint Pierre pour la recevoir.

Marta Del Sol in Le Bulletin Avril-Mai 2017

12h20 – Documentaire

Joseph Wresinski, une vie de lutte contre la misère – de Caroline Glorion et Gérard Lemoine (26 mn, 2007)

À l’occasion des 60 ans de la création d’ATD Quart Monde, des 100 ans de la naissance de son fondateur le père Joseph Wresinski, et des 30 ans de la Journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre 2017, Le Jour du Seigneur diffuse le documentaire Joseph Wresinski, une vie de lutte contre la misère.

De son enfance à Angers marquée par une extrême pauvreté à son investissement auprès des plus démunis, le documentaire rappelle les jalons les plus importants de son œuvre. Des images d’archives saisissantes témoignent de la misère des habitants du bidonville de Noisy-le-Grand, où Joseph Wresinski a vécu à partir de 1956. Choqué par l’indigence des familles privées du minimum vital, il n’aura de cesse de vouloir faire reconnaître l’existence des plus pauvres, et de leur apporter la dignité dont tout être humain devrait bénéficier. Dignité qui ne passe pas tant par les dons de nourriture ou de vêtements que par l’accès à l’éducation, la création d’ateliers professionnels, la possibilité pour les femmes de prendre soin d’elles-mêmes, etc. Cela passe également par une reconnaissance politique : c’est à l’initiative d’ATD Quart Monde que l’Assemblée Générale de l’ONU décide de faire du 17 octobre la « Journée Mondiale du refus de la misère ». Cela fait suite à l’appel du 17 octobre 1987 place du Trocadéro à Paris, où le mouvement crée par Joseph Wresinski affirme que « là où des êtres humains sont condamnés à vivre dans la misère, les droits humains sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. »

Textes et chants de la messe